Archives de catégorie : soins

Une grande catégorie qui comprend crème, lotion, huile, savon etc tout produit qui a pour but de soigner, protéger, nourrir, hydratée la peau.

1. C’est quoi un macérat huileux ? 2. Comment en faire un ?

C’est quoi un macérât huileux ? Comment faire un macérât huileux ? sont souvent les premières questions posées. Vous pouvez bien sûr les acheter, mais vraiment c’est très facile à réaliser, personnalisable a souhait et bien plus économique !

C'est quoi un macérât huileux ?

Un macérât huileux est composé de fleurs ou végétaux séchés les 3/4 du temps (sinon cela peut être : graines, racines, fruits) que l’on met a macérer dans un liquide durant une période définie selon la méthode employée. Le liquide fait donc office de “solvant” afin d’extraire les principes actifs de la plante/végétaux et la on obtient donc : un macérât.

Pourquoi faire un macérât huileux ?

Déjà parce que c’est naturel et très simple ! Faire son macérât huileux soi-même est un procédé très doux qui ne nécessite aucun outil particulier.

On a l’avantage de bénéficier à la fois des propriétés de la plante et aussi de l’huile support.

C’est plus économique que de l’acheter.

Le produit est plus concentré en actif.

On laisse libre cours a sa créativité en faisant des mélanges inédits ou alors adapté a son type de peau. Par exemple un macérât bronzant a base de chicorée !

Le macérât huileux peut servir en base de DIY, pour les soins du visage, du corps, en massage ou bien pour aider à “soigner”. Il est aussi très utile en support pour les huiles essentielles car vous savez que les huiles essentielles doivent être diluées avant usage.

Les différents macérâts

Eh oui il existe bel et bien plusieurs façons de faire un macérât. A mes débuts je ne connaissais que celui huileux. On utilise un macérât plutôt qu’un autre en fonction de la plante. Effectivement certains actifs vont mieux se “libérer” dans un macérât glycériné plutôt que vinaigré ou huileux par exemple.

Je vous fait un petit tour de tous les macérats que je connais (et populaire) afin de vous donner une idée et que vous puissiez comparer les différentes méthodes.

Les macérats huileux : que l’on retrouve aussi sous le nom “d’huile de soin” “d’huiles infusées : c’est une macération qui s’opère dans l’huile.

Les macérats glycerinés : C’est une macération de bourgeons frais ou autres tissus végétaux (jeunes pousses, radicelles)  qui s’effectue dans un mélange d’eau, d’alcool et de glycérine .

Les macérats vinaigrés : ils sont a base de vinaigre de cidre.

Les teintures mères : macération de plantes fraiches dans un mélange d’eau + alcool (régie par la pharmacopée française).

Les teintures officinales : macération de plantes sèches dans l’alcool.

On fera  la distinction d’une décoction qui elle, s’opère avec de l’eau.

Le macérât huileux

On l’a vu plus haut le macérât huileux est fait a partir d’une plante (feuilles, fleurs, racines, graine, fruits suivant la plante) qui infuse dans une huile végétale. Ainsi on profite donc de tous les principes actifs de la plante (vitamines, polyphénols, flavonoïdes…) et de l’huile utilisée pour la “macération”.

Quelle huile utiliser ?

Souvent celle utilisée est l’huile d’olive car c’est une huile stable dans le temps grâce a sa richesse en acide gras. Elle est moins sensible a l’oxydation et économique.

On est pas forcé de se limiter a ce type d’huile, perso j’utilise de l’huile de pépin de raisins qui je trouve pénètre mieux et même de l’huile d’argan.

Si vous souhaitez utiliser une huile moins stable comme l’huile de colza ou même celles pré-citées pensez a rajouter de la vitamine E à votre macérât (dosage ici).

Quelque soit l’huile utilisée, n’oubliez pas de la choisir vierge, de première pression a froid. Pour approfondir,  il faut savoir que certaines combinaisons d’huile + plantes ont des affinités particulières de telle façon qu’elles optimisent le macérât.

Ex : HV d’olive + millepertuis = enrichie en agents anti-inflammatoire (idéal pour soulager les brûlures).

Plantes sèches ou fraîches ?

Il est plutôt conseillé de faire son macérât a partir de plantes “sèches” afin d’éviter que l’eau présente dans la plante fraîche détériore le macérât par le risque de fermentation (ça risque de “pourrir”).

Pour autant certaines plantes perdent leurs propriétés si elles sont séchées comme par ex la mélisse, le millepertuis, ou la mauve et d’autres nécessite de l’être sinon c’est le rancissement garanti, par ex le Calendula.

Et pour corser un peu le tout, le procédé rentre en ligne de compte. C’est a dire qu’a froid vu que le temps de macération est plus long on a tout intérêt a utiliser de la plante sèche.

Sur du solaire on pourra opté pour du “mi-sec”. C’est a dire que l’on laisse la plante à l’air libre jusqu’à ce que le végétal soit “frippé” sans pour autant qu’il soit totalement déshydraté.

A chaud là, pas de soucis pour la plante fraîche.

Quelle technique de macération ?

Il existe 3 procédés de macérationa froid, solaire, a chaud.

A froid : Le temps de macération sera d’un mois eh oui un peu de patience sera nécessaire afin de profiter de tous les bienfaits :). Ce type de macération permet de conserver les constituants thermolabiles, c’est a dire d’éviter que la plante perde ses propriétés a cause d’une élévation de la température.

Solaire : Alors cette technique est un peu particulière pensant qu’il fallait mettre son macérât au soleil mais en fait pas du tout ! Lors de mes lectures j’ai appris que les UV détériorent le macérât. Du coup on enveloppe bien au chaud son pot dans un sac en papier par ex (tant qu’il est opaque) non fermé.

A chaud : On utilise un ustensile tel qu’un saucier (c’est le mieux je trouve) un appareil a fondue,une yaourtière par ex, l’avantage du saucier c’est que la plante est constamment mélangée tout en étant chauffée. On règle son ustensile a une température inférieure a 60° (40° étant l’idéal) afin d’éviter d’altérer les propriétés des plantes. Pour le coup vu l’impératif de garder une température basse, on passe le chemin sur le bain-marie.

L’avantage du saucier ? On peut utiliser des plantes fraîches là pas de risque de moisissures au cours de la macération vu le timing court !

L’inconvénient ? Énergivore (c’est que mon avis perso) dans la mesure ou on le laisse tourner 3 heures. On obtient la même qualité a froid si ce n’est mieux (sauf exception pour certaine plante “capricieuse” qui préfère a chaud) car on évite la chauffe des plantes et huiles.

Pour info voici un saucier avec deux pales qui permettent de mélanger continuellement. Comme cela s’est perdu tout le monde ne connait pas ce genre d’appareil, vous pouvez en trouvez pour 10€ d’occas 😉

Quelque soit le procédé utilisé normalement l’extrait de plante représente 10% du poids total du macérât.  Au début c’est une notion que je ne prenais pas en considération mais un jour j’ai dû trop charger mon macérât en ortie et je sentais bien que ça “décapait” ma peau (eh oui le naturel peut être très efficace ne pas sous estimer sa force lol).

Plante entière ou coupée ?

La aussi il y a 2 écoles : celle entière, qui dit que cela permet d’éviter de casser la structure, les membranes et les cellules du végétal. Et l’autre école, coupée qui dit que cela permet de libérer les actifs de la plante plus rapidement. Faites votre choix ! Pour ma part je suis dans la catégorie plante entière 😉

Comment faire un macérat huileux ?

Voici une fiche qui récapitule comment faire un macérat huileux. Vous pouvez la télécharger ci-après.

On rajoute de la vitamine E pour éviter le rancissement pour le dosage pour rappel c’est par ici 😉

3 recettes de macérats

Je vous présente ici trois recettes que j’ai faite en vous expliquant les propriétés de chacune.

Le macerat d'orties

Alors pourquoi l’ortie ? Cela peut paraitre original et pourtant on sous-estime tous les bienfaits de l’ortie et qu’alors elle nous entoure souvent et est facilement accessible au détour d’une balade !

Effectivement je l’ai choisie car elle est polyvalente, elle sert de soin autant pour les cheveux que pour la peau !

Ici j’ai donc fait un macérât d’huile pépin de raisin/argan en huile de support et bien sur, l’ortie que j’ai laissé préalablement séchée tète en bas. J’ai vraiment vu une différence au fil du temps sur les imperfections et surtout mes pores étaient resserrés.

Le macérat de vanille

J’ai choisi de faire un macérât de vanille pour parfumer mes baumes et chantilly pour le corps que je fait souvent a base de beurre de karité. Cela permet de laisser un délicat parfum enivrant sur la peau. De plus une fois que vous prélevez un peu d’huile de votre macérât vous pouvez en rajouter, (la rallonger quoi ) sans pour autant changer de gousse.

On fend en 2 dans le sens de la longueur la gousse avec la pointe d’un couteau afin qu’elle libère ses actifs et parfum lors de la macération.

PS : son parfum suave lui confère des propriétés aphrodisiaque ^^.

Bien que la vanille nourrit la peau j’avoue que ma motivation première est de le faire pour son délicieux parfum . J’ai découvert qu’en fin de compte les macérats parfumés remplacent parfaitement les huiles essentielles avec les inconvénients des précautions en moins ! Par exemple j’ai fait un macérât de menthe  que j’ai incorporé à ma préparation diy de crème pour les mains et cela parfume parfaitement !

Le macérât de romarin

Le romarin est lui aussi un peu oublié comme l’ortie et pourtant il a des sacrés propriétés pour les peaux mixtes/grasses. Lui aussi est facile a trouver ou a faire pousser dans un jardin et en plus il peut vous servir pour assaisonner vos plats 😉

On y pense pas mais il peut très bien convenir pour une huile à barbe pour messieurs 😉

J’en ai fait bien d’autres comme macérât de sauge, laurier, calendula etc …Je fais pousser ces plantes sur mon balcon ce qui me permet d’en avoir sous la main continuellement.

Macérât de calendula

Pour aller plus loin

On peut mélanger plusieurs huiles entre elles ou alors plusieurs plantes afin d’avoir vraiment des combos cosmétiques très actifs ou bien totalement adapté a soi. C’est le gros avantage du macérât, le sur-mesure. L’autre avantage, c’est qu’un macérât huileux peut-être une base pour un onguent par ex, puisqu’il suffit de rajouter de la cire d’abeille pour obtenir une texture plus solide.

Le saviez-vous ?

Le macérât de millepertuis est photo-sensibilisant, on évite donc de s’exposer au soleil après son application (sous peine d’avoir des tâches).

On voit souvent passer le terme “huile de carotte” mais en fait c’est bel et bien un macérât, on devrait plutôt le nommer “macérât de carotte” puisqu’il est fabriqué a partir de de carottes macérées. D’ailleurs on oublie souvent son taux de comedogenicité qui est de 3 alors méfiez-vous si vous avez la peau grasse/mixte qui pourrais favorisez les boutons. En effet l’huile porteuse n’est pas la seule a prendre en considération pour fixer ce taux. Le pouvoir d’oxydation est important. Le macérât est fait a partir de légumes frais, sa possibilité d’être altéré par la lumière, l’air, de rancir etc sont non négligeable d’ou l’indice 3. Bien entendu on a pas toute la même sensibilité mais mieux vaut être prévenue, d’ailleurs suite à mon post instagram certaine on réagit en “disant je comprends mieux pourquoi ma peau est dégueulasse vu ton post”.

Pour la petite anecdote savez-vous que le fameux Monoï  est en fait une macération de fleurs de Tiaré dans une huile de coco et donc un macérât huileux?

tipeee

L’article vous a plu? Vous avez 1 min devant vous pour me soutenir? Alors c’est par ici, visionnez une pub. Un grand merci ! 

Je soutiens !

Epingle Pinterest

 

 

source :  les litseescitronées, altheaprovence.com thèse de Fabrice Turon, wikibooks, l’herboriste Christophe Bernard, livre créer vos cosmétiques bio, Yang Tso, le grand livre des secrets de santé d’Hildegarde de Bingen,
ma petite pharmacie au naturel, mémoire L guinnard, thèse par le docteur en pharmacie Jean-Yves Chabrier,
recherche scientifique plantes médicinales et formes d’utilisation en phytotherapie
pour l’université de Lorraine

DIY crème mains au beurre de Murumuru

Aujourd’hui nous allons voir comment faire son DIY crème mains au beurre de murumuru !

Si vous avez besoin d’une crème pour les mains assez riche car vos mimines se dessèchent et que celles du commerce ne sont pas suffisamment riche c’est par ici 😉

J’utilise cette crème le soir au coucher vu la texture riche. Jusqu’ici j’ai fais tout l’hiver avec une crème de chez Fleurance à la gelée royale dont d’ailleurs je vous parlerais plus tard car j’en suis contente. Étonnamment c’était suffisant, je me disais chouette j’ai fais l’hiver avec donc c’est bon et là le printemps arrive et mes mains sont sèches malgré le climat plus clément, peut-être que le jardinage y est pour quelque chose.

Je vous propose ce DIY  a base de beurre de Murumuru. Si le beurre de Murumuru est abstrait pour vous, je vous laisses le découvrir ici .

Vous pouvez bien sur remplacer le beurre de murumuru facilement par un autre ingrédient (augmenter le karité, remplacé par la coco etc.)

Passons a la pratique, voici les ingrédients dont vous aurez besoin pour réaliser votre DIY crème mains au beurre de mumuru.

La recette du DIY crème mains au beurre de murumuru

Le beurre de Murumuru à l’avantage d’avoir une texture non grasse.

Le beurre de karité à de nombreuses propriétés dont vous pouvez retrouver le détail ici.

L’onagre permet de nourrir, est apaisante et calme les irritations.

L’argan nourrit et préserve la peau du temps, elle est réparatrice.

Préparation

Pour la marche a suivre, on fait tout d’abord fondre la cire d’abeille car c’est cet ingrédient qui va demander une température plus haute. Je rappelle que l’on évite de chauffer au delà de 70° pour éviter de perdre les propriétés des beurres végétaux.

Ensuite on ajoute les ingrédients suivant :

Beurre de murumuru,

Karité,

Argan

Onagre.

Pour finir on transvase dans son contenant au préalable désinfecté a l’alcool à 70°.

Puis une fois tiède on ajoute la vitamine E, glycérine et l’huile essentielle si on le souhaite.

Si vous avez besoin de plus d’infos sur la vitamine E c’est par ici, en sachant qu’il y a un tableau de dosage téléchargeable ;).

Tadam et voici ! C’est un baume que j’utilise autant l’hiver que l’été car j’ai besoin d’un soin nourrissant constamment. En journée je part sur des textures plus légères mais moins nourrissante.

Des variantes avec les macérats

On peut faire, bien sur, des variantes la dernière en date que j’ai faite : j’ai remplacé l’huile d’argan par un macérât de calendula pour l’effet apaisant et réparateur. D’ailleurs ce soin ne s’utilise pas seulement pour les mains, je l’utilise sur cette version en soin post épilatoire grâce aux vertus de l’onagre et calendula ;).

Une autre variante, vous n’êtes pas sans savoir que l’usage des huiles essentielles demande des précautions que ce soit pour les femmes enceintes que pour les enfants.

Alors pour substituer les huiles essentielles j’ai fais un macérât de menthe ça marche avec un macérât de vanille aussi. Leur parfum est assez présent pour remplacer l’huile essentielle. le macérât prend la place de l’huile d’argan. Plus de renseignement sur ce qu’est le macérât et sa recette ici 😉

Si vous n’aimez pas le coté baume car trop compact. Battez quelques instants au mini fouet par exemple. La texture deviendra onctueuse et plus légère comme ci-dessous et cela vous fera une crème fondante et agréable .

Tipeee

L’article vous a plu? Vous avez 1 min devant vous pour me soutenir? Alors c’est par ici, visionnez une pub. Un grand merci ! 

Si vous souhaitez épingler sur Pinterest

DIY démaquillant et soin cheveux au beurre de Murumuru

Aujourd’hui nous allons faire un DIY polyvalent, un DIY démaquillant qui peut être autant utilisé en tant que soin cheveux. Un 2 en 1 quoi ! Idéal pour les voyages ou même pour éviter de multiplier les produits dans sa salle de bain non ?!

Je souhaitais avant tout qu’un DIY soit simple, et surtout qu’on ne se dise pas ” ah mince je n’ai pas ce produit”.

Et surtout un produit n’a pas forcément besoin de 50 milles ingrédients pour être efficace. 

Pour ce DIY on va utiliser un ingrédient que ne vous connaissez pas forcément, le beurre de Murumuru, et je vous invites donc à le découvrir ici.

Recette du diy démaquillant & soin cheveux

La préparation du diy démaquillant

J’ai fais un bain marie, c’est a dire j’ai fait chauffer un bol d’eau au micro-onde (car je fais partie de la team fainéante) puis j’ai mis mon contenant blanc rempli de beurre de murumuru afin de le faire fondre, une fois que le mélange a refroidit j’ai ajouté la vitamine E et l’huile essentielle de Ylang Ylang.

Utilisation du diy en soin cheveux

On mouille les cheveux puis on masse le cuir chevelu avec le beurre (si vous souhaitez activer la pousse comme moi #powerhuiledericin) et on repartit sur les longueur en “griffant” ses cheveux. On enveloppe ses cheveux dans une serviette chaude humide et on laisse poser 30 minutes minimum, a une nuit ensuite on fait son shampooing.

Franchement c’est le plus efficace pour les cheveux. D’habitude je ne prends pas la peine de mettre une serviette chaude mais comme l’autre technique qui va suivre que j’ai testé n’était pas concluante, je me suis dis qu’il fallait peut-être se donner la peine. Et j’ai apprécié ! Cette douce chaleur sur le cuir chevelu qui détend après une bonne journée.

Du coup le temps du film du soir (1h30 de pose) a suffit pour avoir des résultats ils sont doux, pas gras malgré l’huile de ricin (je pense que le murumuru contre balance cet effet), et discipliné ! Ca c’est le plus fort constat ( j’ai les cheveux court et suis obligée de mettre du gel + laque pour dominer mes épis. Hors la pas besoin, un filet de laque pour fixer pour la journée a suffit).

L’autre façon que j’ai testé c’est la version baume sur cheveux sec et en pose d’une nuit. Cela a beaucoup moins réussi sur mes cheveux. Parcontre je pense que c’est a tester sur cheveux bouclés.

Utilisation du diy en démaquillant

Plutôt qu’un long discours, voici le résultat en image du diy démaquillant (je précise que c’était un crayon noir waterproof). L’avantage de cette formule est que l’on a une texture qui peut être plus facile à utiliser que l’huile. Vu que dans ce cas-ci c’est solide et donc la texture est plus agréable aussi dû à son coté onctueux.

Plutôt efficace non ? j’avoue j’ai été agréablement surprise de l’efficacité !

U-tip

L’article vous a plu? Vous avez 20 sec devant vous pour me soutenir? Alors c’est par ici (U-tip,le concept une pub vue, pas d’inscription). Un grand merci ! 

Je soutiens !

Épingle Pinterest

Masque beauté éclat Marilou Bio

J’ai reçu gracieusement de la part de Marilou Bio plusieurs produits et je les remercie beaucoup de cette attention, cela m’a permis de tester cette marque que je ne connaissais que de nom et de pouvoir faire donc un retour sur mon expérience ;). Aujourd’hui je m’attèle au masque beauté éclat Marilou Bio.

Je tiens a remercier aussi leur Community Manager Charlotte dont j’ai adoré nos échanges, tout en fun attitude et sympathique !

Le masque beauté éclat de Marilou Bio

Marilou Bio a développé une gamme spécifique marine avec comme ingrédient spécifique : le Fucus, une algue brune qui permet de maintenir l’hydratation de la peau, apaise et lisse le grain de peau.

Cette gamme s’adresse plutôt aux peaux mixtes.

Il se présente sous forme de tube de 75 ml.

Voici ce qu’en dit Marilou Bio

Utilisation du masque beauté éclat de Marilou Bio

On applique le masque beauté éclat Marilou Bio en couche épaisse. Seulement quelques minutes suffisent en temps de pause. En terme de fréquence on est sur du 2 fois par semaine.

Voici donc la texture au poil en terme de consistance ni trop fluide ni trop compacte, j’ai un effet frais a l’application qui est très agréable, le parfum marin me fais voyager au bord de mer .

Au rinçage RAS, très facile a ôter en effectuant des mouvements circulaire afin d’exfolier tout en douceur la peau car il contient des micro-micro-grains (j’insiste car à peine perceptible), ne sèche pas sur la peau et surtout très rapide a utiliser.

La composition du masque éclat Marilou bio

En terme de composition tout est au vert, l’actif vedette, le Fucus arrive en 7 ème position un peu dommage mais rappelons que nous sommes sur des tarifs très serrés.

Mon avis sur le masque beauté éclat Marilou Bio

Ce produit est mon préféré parmi tous les produits de la gamme car il convient particulièrement à ma peau mixte.

Ce masque n’a pas d’effet asséchant au contraire ma peau est repulpée, mes pores resserrés, le teint lumineux, je pense qu’il convient particulièrement en entretien sur des peaux qui ont peu d’imperfections au vu des actifs présents et leurs positionnements dans la formule mais je rappelle que nous sommes sur des petits prix et en plus naturel.

Perso je l’utilise en alternance avec le masque maison miel/cannelle que tu peux retrouver ici  (cela vient de celle qui préfère utiliser des produits bruts, artisanaux ou diy donc avec beaucoup plus d’actifs mais souvent le confort d’utilisation est moins évident ou différent il faut se le dire ).

Pour finir, cette marque est vraiment idéale pour débuter dans la cosmétique naturelle et/ou celles qui souhaitent garder le même confort en terme de texture, utilisation, packaging que la cosmétique conventionnelle, il est clair qu’entre un produit l’Oréal ou Marilou Bio il n’y a même pas à hésiter, je prends le second tout a fait sain pour ma peau et l’environnement !

De plus l’objectif de la marque est clairement atteint puisque son but premier est de démocratiser les produits bio, qu’ils soient accessible à tout le monde 🙂

Le site de la marque : http://mariloubio.com

Pour aller plus loin...Marilou Bio engagée

tipeee

L’article vous a plu? Vous avez 1 min devant vous pour me soutenir? Alors c’est par ici, visionnez une pub. Un grand merci ! 

Je soutiens !

Le beurre de Murumuru

Le beurre de Murumuru est à l’honneur ce jour sur le blog. Petite présentation de ce qu’est le beurre de Murumuru 🙂

Le beurre de Murumuru c'est quoi ?

Le Murumuru ou Muru Muru (Astrocaryum murumuru pour les scientifiques ) est un palmier originaire d’Amazonie, on le trouve au Pérou ou au Brésil entre autre.

Sa particularité est qu’il a des épines sur son tronc, du coup la récolte se passent généralement qu’une fois les fruits tombés au sol. (tu m’étonnes qu’il faut attendre que les fruits tombent car quand tu vois la taille des épines )

Comment fabrique t-on le beurre de Murumuru?

Pour fabriquer le beurre de murumuru, la pâte épaisse tirée de l’amande écrasée est mélangée à de l’eau.

L’immersion dans l’eau bouillante permet de séparer le beurre des autres composants de l’amande. La phase grasse est alors récupérée, avant d’être filtrée. On obtient alors l’un des beurres qui pénètre le mieux la peau, ne laissant pas de film gras.

Après l’avoir vu dans son milieu naturel voici comment il se présente pour l’usage cosmétique.

Son utilisation

Son fruit, peut s’utiliser de deux manières : 

En cuisine eh oui il est comestible (pas celui-ci hein !)  son beurre a un gout qui s’apparente à celui d’une huile de coco vierge avec un léger goût de noisette.

En cosmétique bien sûr, vu le thème du jour ^^ : Ce beurre est particulièrement riche en agents émollients, et aide à restaurer l’élasticité naturelle de la peau, prévenant notamment le vieillissement cutané.

Le beurre de murumuru est riche en acide laurique :

47,46%, des quantités similaires d’acide laurique se trouvent naturellement dans le lait maternel. Ce dernier est riche en nutriments importants qui protègent les nouveau-nés contre diverses infections, c’est pourquoi il est réputé aussi pour être un anti-bactériens et antifongiques.

Le beurre de Murumuru est riche aussi en vitamines A et C et en oméga 3 et 6.

Il nourrit et fortifie les cheveux secs, abîmés, cassants, fourchus, dévitalisés. D’ailleurs on l’appelle «silicone végétal» pour sa capacité à remplacer parfaitement la silicone minérale dans les formulations de peau et de cheveux.

On peut l’utiliser pur et est très approprié pour les cheveux crépus, car il a la propriété de lisser les cheveux, dessiner les boucles . Team boucles ce beurre est pour vous 😉.

Le rendu ‘sec’ du beure de murumuru sur la peau ma donné l’idée de faire un diy baume pour les mains. Mais on peut tout aussi bien l’utiliser dans un baume a lèvres ou bien dans un déodorant vu que c’est un beurre solide et moins sensible à la chaleur que d’autre, il fond à 33° (c’est ce que l’on appelle le point de fusion) contre 22° pour l’huile de coco.

Dans mes recherches, a titre indicatif, j’ai souvent trouvé ce dosage pour son utilisation :

*En lotion et crème dosage de 5 à 8 %
*En baume dosage de 5 à 100 %
*Pour les soins cheveux de 5 à 8 %

Vous pouvez trouver un premier DIY 2 en 1 ici qui sert autant de démaquillant que de soin cheveux 😉

Et un 2 ème DIY cette fois-ci une crème pour les mains a découvrir ici.

tipeee

L’article vous a plu? Vous avez 1 min devant vous pour me soutenir? Alors c’est par ici, visionnez une pub. Un grand merci ! 

Je soutiens !

Épingle Pinterest

Burt’s Bees VS Cien, la battle de baumes à lèvres + Cien Shiny Pearl

Petite battle entre le baume à lèvres Burt’s Bee’s mangue et le baume a lèvres Cien de chez Lidl. J’avais en mémoire l’article “que choisir” qui indiquait que le baume Cien avait une excellente composition et était 1er du top 3 devant Caudalie et Melvita en terme d’efficacité ( tu peux retrouver leur article ici ). Concernant Burt’s Bee’s je suppose qu’il n’est plus utile de le présenter tellement on en entend parler mais je vous ai refais une petite présentation ci-dessous au cas ou.

Burt’s Bee’s

"Burt’s Bees est une entreprise américaine fondée en 1984 spécialisée à l’origine dans la fabrication de bougies en cire d’abeille. Elle est aujourd’hui devenue une marque de cosmétiques mondialement connue. Elle propose des produits à partir d’ingrédients naturels comme des soins pour le visage, le corps, et leur fameux baume pour les lèvres qui est à ce jour leur produit le plus vendu." source Mademoiselle bio

Là en occurrence j’ai testé celui a la mangue. On attaque direct la compo :

En traduction cela donne ceci :

huile de graine de tournesol , huile de noix de coco , cire d’abeille , arôme, huile de graine de ricin , beurre de mangue , lanoline, glycyrrhizate d’ammonium, tocophérol, extrait de feuille de romarin , huile de soja, huile de colza, composants naturels des huiles essentielles.

Il fait 4,25 g et il est au prix de 3,95 € en moyenne.

Mon avis :

Alors pour le parfum Mangue, on repassera, il a en effet un petit parfum mais pour moi bien trop artificiel pour ressembler a de la mangue pourtant vu la composition c’est qu’une impression, pas de gout en bouche dû au parfum.

Parcontre il est super économique ! 4 – 5 mois que je l’ai et j’en suis même pas à la moitié et pourtant j’en applique tous les soirs.

Le bâtonnet est assez dur je trouve au contact des lèvres mais totalement transparent, pas d’effet gras non plus sur les lèvres.

Honnêtement je ne le trouve pas fou fou hein surtout vu le prix, j’ai même été déçue, d’abord par le parfum je m’imaginais une belle odeur tropicale de mangue et rien “douche froide”… ensuite par l’effet nourrissant, pour moi il limite le dessèchement certes mais ne nourrit pas des lèvres qui en ont besoin. J’avoue mes lèvres sont capricieuses, été comme hiver et nécessitent des soins tous les soirs si je ne veux pas avoir une impression de lèvres qui se “déchirent”le lendemain.

Vous pouvez retrouver des avis ici sur le site Beauté test.

Cien

Comme je le vous disais c’est un article de “que choisir” qui m’a poussé a acheter ce baume de la marque Lidl n’étant pas séduite plus que ca par le Burt’s bee’s je me suis dit pourquoi pas.

Deja 1 ère surprise le tarif et la 2 ème la composition !

Tout est au vert ! et pour le prix de 0,75 cts et bien je crois qu’il est difficile de faire mieux ! On relève que le baume contient huile de ricin, huile d’olive, beurre de karité.

Mon Avis

Déjà a l’application le baume est fondant et crémeux juste ce qu’il faut sans pour autant laisser un film trop gras sur les lèvres du coup comme il est onctueux on a l’impression que les lèvres sont bien nourries, il un parfum subtil mais agréable, parcontre si tu manges direct après ce parfum tu le ressens en bouche.

Et comme plusieurs avis valent mieux qu’un voici les avis du site Beauté Test ici

La battle, les différences :

En comparant on remarque :

Cien a 0,25g de produit en plus,

Sur cette dernière photo, on s’aperçoit aussi que le diamètre du baume Cien est plus grand.

La différence de prix est de 3,20 € en moins pour Cien

En terme de compo il faut avouer que bien que tout soit en vert pour cien , le produit est plus “transformé” .

Cien Shiny Pearl

Pour info le Cien existe aussi en version Shiny Pearl avec donc un effet brillant transparent sur les lèvres.

Voici le avant/après avec le Shiny Pearl

Comme vous pouvez le voir a gauche, de nature mes lèvres sont très blanches, a droite avec le Shiny Pearl, il donne juste du brillant aux lèvres mais ne teinte pas .

On a fait le tour non ? la séance des battles des baumes est officiellement levée 😉

3 DIY avec de l’argile orange : gommage, masque, blush

Je connaissais les argiles classique (verte, blanche, rouge) mais l’orange c’est la 1 ere fois que je teste. En route pour découvrir l’argile orange avec 3 DIY  : un gommage, un masque et un blush !

L’argile, la base

Ma foi si on reprenait les bases déjà l’argile c’est quoi au juste et qu’est-ce que cela signifie ?

Séquence histoire

Le mot «argile» vient du latin argilla, lui-même
dérivé du grec argillos, de argos, signifiant «d’une
blancheur éclatante». Du XIIe au XVIe siècle, on
disait « ardille », puis le mot s’est transformé en
« arzille », puis « arsille » et enfin «argile».

Ca va je ne t’ai pas encore perdue ? je ne t’ai pas assommée avec cette science ? Parfait on continue !

L’argile c’est quoi ?

Vulgairement parlant c’est de la boue ni plus ni moins ! Techniquement c’est la décomposition de roches sédimentaires. Ce mécanisme qui dure des siècles et des siècles charge la matière en minéraux grâce à l’air, l’eau et au soleil et c’est ce qui lui donne ses différentes propriétés selon le type d’argile.

Elle est composée de nombreux minéraux :

  • silice (majoritairement) c’est le constituant principal des cellules du tissu conjonctif, des cheveux, des ongles et de l’épiderme
  • aluminium,
  • fer,
  • magnésium,
  • calcium,
  • cuivre,
  • sodium,
  • potassium,
  • manganèse …

Certains types d’argile sont plus riches en alumine, d’autres en fer, d’autres encore en magnésium : d’ou l’intérêt de choisir différentes argiles selon ses caractéristiques.

Maintenant que l’on sait de quoi on parle on peut aborder le vif du sujet :

L’argile orange

Usage

En pratique : les recettes avec l’argile orange

Gommage visage à l’argile, au sucre/sel et
au pamplemousse

Ingrédients :

Préparation :

• Dans un récipient, verse l’argile et imbibe d’eau ( 1 cuil à soupe environ) l’argile. Laisse poser quelques minutes.

• Ajoute ensuite le sucre en poudre ou tu peux aussi le remplacer par du sel.

• Dans la cuillère a soupe d’huile de jojoba, dilue ton huile essentielle.

• Mélange. Si nécessaire, ajuste les quantités d’huile et d’argile
afin d’obtenir une pâte ni trop épaisse ni trop liquide.

• Applique cette pâte en mouvements circulaires sur le visage, en insistant sur la zone T (front, nez et menton) pendant 1 à 2 minutes puis rince à l’eau tiède.

Alors le moins que l’on puisse dire c’est que c’est efficace, la peau est toute douce, j’en ai profiter pour gommer mes lèvres en même temps et la aussi l’efficacité est là. En plus au passage cela a un effet bonne mine 🙂

Perso je te conseille de nourrir ensuite ta peau avec une huile végétale .

Masque visage régénérant (peaux ternes et fatiguées)

Ingrédients :

Préparation :

• Dans un récipient, verse l’argile et imbibe là d’eau. Laisse reposer quelques minutes.

• Ajoutez ensuite l’huile essentielle diluée dans l’huile d’onagre et mélange. Si nécessaire, ajuste les quantités d’huile et d’argile afin d’obtenir une pâte ni trop épaisse ni trop liquide.

• Applique la préparation sur le visage, en évitant le contour des yeux, et laisse poser
15 minutes avant de rincer abondamment à l’eau claire. Tu n’oublie pas d’humidifier ton visage de temps en temps pour pas que l’argile sèche sur ta peau.

Bouhhh !

Diy maquillage : le blush

Ingrédients :

Préparation :

24 h après voici le résultat, il s’est bien solidifié.

Le reste je l’ai mis en petit pot que j’utilise pour les lèvres.( ouiiii je t’ai déjà dis que j’aime tout tester lol )

voici un swatch, tu vois c’est discret

Et voici non estompé sur ma joue, j’aime le petit côté glossy pour l’été cela sera parfait

Les recettes sont bien sûr personnalisable si tu n’as pas telle ou telle huile végétale, pour rappel voici ici un tableau pour savoir si celle que tu as at home est comédogène ou pas .

Je rappelle aussi que l’usage des huiles essentielles (en général hein pas forcément pour ces cas) demande des précautions, certaines ne sont pas adaptées au enfants, femmes enceintes et d’autre part attention a toute celles qui sont photosensibilisante (en général celle a base d’agrumes) elle réagisse aux soleil et peuvent donner des taches.

Pour ma part pour éviter se désagrément j’utilise des huiles essentielles sans furocoumarines comme celle-ci.

Voilou voilou on a fait un petit tour d’horizon non ?

Ma routine du soir pour peaux mixtes

[themoneytizer id=”23861-1″]

 

Voici une routine du soir que je vous propose pour les peaux mixtes.

En version fiche mémo histoire que cela soit clair et surtout rapide pour vous 🙂

Il  existe des tas de possibilités de routines pour les peaux mixtes, et c’est bien pour cela que j’ai décidé de faire un petit schéma simpliste pour mieux s’y retrouver dans ces océans de conseils 😉

 

Ma routine du soir peaux mixtes en tableau

 

Le procédé en plusieurs étapes comme le schéma ci-dessous c’est ce qu’on appelle la technique du layering, mot que tu as surement du déjà entendre. Ici on est plutôt sur une routine minimaliste, idéal comme base quand on débute mais aussi si l’on préfère adopter une routine slow, dans l’esprit de la slowcosmetique, consommer moins mais mieux 😉

 

 

la routine téléchargeable ici [download id=”215266″]

Crème Lift Anti-âge Jour Bourrache Floressance

Au menu du jour donc une crème de jour anti-age de chez Floressance ,du groupe Léa Nature.

Présentation de la crème Lift age Floressance

Cette crème est destinée aux peaux matures (Pour toutes les femmes à partir de 40 ans) riche en omega 3-6-9.

Elle se présente en 50 ml, sous forme de flacon pompe, avec une composition a hauteur de 98% d’origine naturelle, sans paraben ni silicone ni paraffine.

les promesses de la marque :

“Formulé avec :
– de l’huile de bourrache reconnue pour ses vertus anti-âge, nourrissantes et restructurantes.
– des ingrédients issus de l’olive qui participent au renforcement de la barrière cutanée pour une peau mieux protégée.
– un actif qui stimule la respiration et le métabolisme cellulaire afin d’agir globalement contre le vieillissement cutané.”

Utilisation

A appliquer tous les matins sur le visage et le cou parfaitement nettoyés

Composition

Voici donc la composition vérifiée via le site “la vérité sur les cosmétique”, on constate qu’il y a donc 2 ingrédients qui posent problème, un gélifiant ainsi qu’une substance parfumante et c’est bien dommage pour une crème qui affiche 98% d’origine naturelle ! 🙁

Mon avis

Alors tout d’abord je tiens a préciser qu’elle n’est pas vraiment adapter a mon profil de peau, car déjà je ne suis pas ( encore lol) dans la catégorie peau mature, ensuite parce que j’ai une peau mixte.

Alors vous me direz pourquoi cet achat ? Car j’avais l’impression que ma peau a l’époque, avait besoin d’être nourrit et enfin de compte avec l’expérience maintenant je me rends compte que c’est d’hydratation dont elle a bien besoin et non pas d’être nourrit, il est parfois difficile de faire la distinction a ses débuts dans le naturel.

Le flacon pompe est très pratique a l’usage, il permet de bien dosé et du coup cela permet de prolongé la durée de vie du produit qui est très bonne.

La texture est assez riche mais reste fluide quand même, comparée a certaines crèmes il faut un petit peu de temps pour bien la faire pénétrer dans la peau.

le fini sur la peau n’est pas gras et on sent une sensation d’apaisement notamment pour les peaux qui “tiraillent”

Le parfum est assez présent mais très agréable.

On rachètera ? Non car la compo n’est pas parfaitement clean et on peut trouver mieux comme avec une crème terractive par exemple qui remplit mieux sa mission à mes yeux, l’article est ici si tu veux 🙂

Elle peut convenir pour les peaux qui ont vraiment besoin d’être nourries parcontre, la elle fait très bien son job.

Zanzibar crème de jour hydratante Terractive

Zanzibar, la crème de Terractive.

J’ai été très agréablement surprise par cette crème d’ou l’article lol.

C’est une crème de jour hydratante se prénommant Zanzibar de la marque Terractive qui est composée notamment du beurre de karité aux propriétés nourrissantes, de beurre de kokum et de cannelle.

D’après la marque elle est idéale pour adoucir, assouplir les peaux les plus sèches. L’extrait huileux de cannelle antioxydante stimule la circulation et resserre les pores.

Présentation de la crème Zanzibar de Terreactive

Elle a un parfum super agréable aux senteurs exotiques de vanille, elle pénètre très bien et rapidement. Elle ne laisse pas de sensation de film gras sur la peau. La peau est bien hydratée et les pores sont effectivement visiblement resserrés. Il n’y a pas besoin de beaucoup de produit, car a l’application elle est assez fluide, fondante.

Le packaging est très original pratique pour voyager et permet jusqu’à 8 applications, bon pour le coup vu le concept cela n’en fait pas forcément une crème idéale pour tous les jours.

Composition de Zanzibar, crème Terractive

Niveau composition rien à redire, elle est a 97% d’ingrédients d’origine naturelle.

Elle existe aussi en version nourrissante la gamme se décline aussi en masque et en boue, ici le site de la marque afin de découvrir la gamme.

Le prix constaté est de 3,45€ en général ou en promo actuellement chez Noz pour 0,75€ idéal pour découvrir !

Il y a très peu d’avis dessus mais je vous mets quand même le lien ici de beauty test.